Mon interlocuteur
Sélectionner un département

Tolérances iglidur®

Image 13 : Mesure du diamètre intérieur d’un palier lisse emmanché

 
Tolérances et système de mesure

Les cotes de montage et les tolérances des paliers lisses iglidur® dépendent du matériau et de l'épaisseur des parois. Pour le matériau, ce sont l'absorption d'humidité et la dilatation qui sont décisives. Les paliers absorbant très peu l'humidité peuvent être mis en place avec un faible jeu. Quant à l'épaisseur des parois, plus le palier est épais et plus le jeu devra être important.
 
On obtient ainsi différentes catégories de tolérances pour les paliers iglidur®. Ces tolérances étant respectées et le montage ayant été selon les recommandations, les paliers iglidur® peuvent être utilisés dans la plage de température admise et à une humidité ambiante allant jusqu'à 70%. En présence d’une humidité plus élevée ou en cas d’utilisation des paliers en immersion, il est recommandé d’utiliser des matériaux ayant une absorption d’humidité très faible.
 

Méthode de vérification

Les paliers lisses iglidur® sont à emmancher dans un alésage tolérancé H7. Cet emmanchement permet de fixer les paliers dans l’alésage, ce n’est qu’alors que le diamètre intérieur des paliers est véritablement formé.
 
Le contrôle est assuré sur un palier emmanché dans un alésage aussi serré que possible. Il est effectué avec un comparateur à cadran et une pige calibrée.
 

Le côté calibré de la pige doit traverser facilement le palier une fois qu’il y a été introduit.

Lors du contrôle au vérificateur d'alésage, le diamètre intérieur des paliers aux niveaux de mesure (cf. photo 13) doit être dans les tolérances prévues.


 

Schéma 13 : Position des niveaux de mesure (1, 2, 3 = lignes de mesure)

 
Causes d'écarts dimensionnels

La fabrication et le montage des paliers ont beau être assurés correctement, il n’est pas exclu que des écarts se produisent ou que vous ayez des questions sur les cotes de montage et les tolérances.
C’est la raison pour laquelle nous avons listé les causes d’écarts dimensionnels les plus courantes. Cette liste s’est avérée être un instrument fort utile pour résoudre rapidement la plupart des problèmes.
 

L’alésage n’est pas correctement chanfreiné, le palier râpe à l’extérieur.

La pige de centrage utilisée a élargi le diamètre intérieur du palier lors de l’emmanchement.

L'alésage n’est pas conforme à la tolérance H7.

Le boîtier est en matériau tendre et ce dernier a été élargi par les paliers lors de l’emmanchement.

L'arbre n'a pas la tolérance h.

La mesure n'est pas effectuée dans les lignes de mesure.